La Porte des Tribus (Bab Al Asbât)

La porte des tribus est la seule porte dans la muraille est de la vieille ville de Jérusalem. Depuis sa création jusqu’aujourd’hui la muraille n’a connu que cette porte dans son côté est. Cette porte est connue également sous le nom de la porte de Marie Notre-Dame, et la porte de Saint Stéphan, et la porte des lions. Le nom de cette porte montre et prouve les principes de la tolérance des musulmans et leur refus de l’extrémisme et l’intolérance.

Parmi les noms les plus connus de cette porte est la porte des lions « lions Gate », cela est inspiré des sculptures des quatre lions gravés autour de la porte, deux sur son côté Nord et les deux autres sur son côté Est. Ces lions sont en effet le symbole du Sultan Mamlouk Bébers (1260-1277/658-676 de l’hégire). Plusieurs légendes ont été créé autour de la réalité de ces lions, mais elles sont toutes des légendes imaginées et irréelles.

La porte des tribus a été construite par ordre du sultan Sulaiman le magnifique en 1539/945 de l’hégire. Au-dessus de l’entrée de la porte des tribus il y a un cintre vertical en pierre, couronné par un grand arc plein-cintre, avec une gravure en relief de quatre lions, une paire de chaque côté de la porte.