La Porte Neuve (Bab al Jdid)

La porte neuve est similaire à la porte des maghrébins, en étant une porte inventée récemment, et non pas une porte originale dans la muraille de la citadelle. A l’origine cette partie de la muraille n’était qu’un mur fermé, mais la porte a été inventée en 1889 à l’époque du Sultan Abdel Hamid, d’où vient le deuxième nom de cette porte « Abdel Hamid ». Cependant la porte est globalement connue sous le nom de la porte neuve, grâce à sa modernité. Le sultan a ordonné d’ouvrir une porte dans cet angle de la muraille pour faciliter l’accès à la vieille ville depuis les quartiers nord-ouest de Jérusalem, ces quartiers n’ont été résidés que pendant la deuxième moitié du 19ème siècle.